Séverac le Château choisi VALECO pour son projet éolien !

Séverac le Château choisi VALECO pour son projet éolien !

Lors du dernier conseil communautaire en date du 28 avril, différents thèmes ont été abordés parmi lesquels celui permettant d’étudier un schéma communautaire de développement éolien.

En effet, «face à une demande très importante de développeurs éoliens sur le territoire, les élus de la communauté de communes se sont engagés dans une démarche d’un schéma communautaire de développement éolien cohérent», précisait Camille Galibert, président de la communauté de communes. Et de rappeler également «l’engagement des élus à éviter la multiplication anarchique et déraisonnée des éoliennes sur le territoire». Pour cela, ils ont décidé de lancer une étude visant à déterminer le potentiel d’un tel schéma. Cette étude a été confiée au bureau ENCIS énergies vertes qui, malgré le changement de réglementation, a permis de réaliser un zonage de type ZDE. Une délibération du conseil communautaire datant du 3 septembre 2013 a approuvé et déterminé une zone favorable à l’éolien sur le territoire. Il s’agit de celle située derrière le col de La Garde sur les communes de Lapanouse et de Sévérac-le-Château. Suite à cela, un cahier des charges a été établi et envoyé à plusieurs développeurs pour une présentation de projets. Sept projets ont été réceptionnés et, après analyse, trois sociétés de développeur ont été auditionnées pour une présentation plus approfondie des projets éoliens sur la zone déterminée.

Le président propose aux élus de soutenir un seul projet, situé derrière le col de la Garde, et notamment celui de la société VALECO qui a présenté le dossier le plus pertinent et correspondant à la volonté des élus. Le président demande au conseil de communauté de donner un accord de principe sur le choix du développeur. Après en avoir délibéré avec 19 voix favorables et 3 abstentions, le conseil de communauté décide de soutenir le projet éolien défendu par la société VALECO et l’encourage à engager les études de faisabilité nécessaires à la réalisation de ce projet.

La Dépêche du Midi

Publié le 12/05/2015 à 03:47, Mis à jour le 12/05/2015 à 07:38