Valeco inaugure Biomont Énergie, première centrale canadienne

Valeco inaugure Biomont Énergie, première centrale canadienne

CENTRALE BIOMONT ENERGIE CANADALa centrale de cogénération BIOMONT ENERGIE a été inaugurée ce lundi 16 Octobre 2017, devant près de 80 personnes et en présence de M. Pierre Arcand (ex‐ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles), Mme Anie Samson (mairesse de l’arrondissement Villeray‐Saint‐Michel‐Parc‐Extension)1. L’usine se situe en bordure du parc Frédérick‐Back, au sein du complexe environnemental Saint‐Michel et à proximité immédiate du siège social du Cirque du Soleil et de la Tohu. Cet emplacement permet de récupérer le biométhane émis par l’ancienne décharge (recouverte en 2014) et de le transformer en électricité (4,8MW) en la revendant à Hydro‐Québec, tout en alimenter les établissements voisins de la TOHU et du Cirque du Soleil, via un réseau de chaleur (5,2 MW thermique).
Comme le rappelle madame Anie SAMSON, « le projet Biomont est partie intégrante de la revalorisation du quartier [le parc Frédérick‐Back, dont le premier tronçon vient d’être inauguré, recouvre l’ancienne carrière Miron, devenue site d’enfouissement en 1968 avant d’être a été fermé aux déchets putrescibles en 2000] et permet de mettre la technologie au service de la population ». Les capteurs de biogaz, mis en valeur dans le parc Frédérick‐BACK, y sont autant de rappels de l’histoire et des racines du quartier. Jean‐François MICHAUD (Conseiller principal Responsabilité sociale d’entreprise pour le Cirque du Soleil) voit dans cette reconversion du site, une « expression d’ancrage de la communauté Michéloise ».
Ce « projet mobilisateur » et cette « écologie industrielle » comme l’a défini M. Pierre Arcand démontre qu’ « innovation technologique et environnement vont de pair ». Biomont Énergie permet ainsi d’appuyer la transition énergétique, entamée par le gouvernement du Québec, qui vise à « transformer l’économie Québécoise » pour faire de la province un chef de file dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (deux des objectifs cibles de cette politique visent à 

augmenter de 50% la production de bio énergies et de 25% la production d’énergies renouvelables d’ici 2030).
Erick GAY (président de Valeco) précise que le consortium BIOMONT (VALECO, EOLECTRIC, et FONDACTION, avec le partenariat financier de IAM Private Debt) a investi « plus de 23 millions de dollars, qui devraient être amortis en moins de 20 ans […] grâce à un outil industriel indélocalisable, prêt à produire une énergie propre et qui portera ses fruits pendant les 25 ans à venir ». Léopold Beaulieu (Fondateur de FONDACTION) se félicite aussi de ce bel aboutissement, qui résume à lui seul l’objectif de FONDACTION, à savoir « un développement social, économique et environnemental [pour] faire naître une économie dynamique, plurielle et responsable ».
Marc‐Antoine RENAUD (Vice‐Président Développement Stratégique d’EOLECTRIC et Vice‐Président de Biomont Énergie) rappelle d’ailleurs que le nom même de la rue où est située l’usine, à savoir les Regrattiers, signifie le commerce de denrées de seconde main. BIOMONT donne ainsi une deuxième vie à cette ancienne carrière, devenue site d’enfouissement, en permettant de capter et valoriser le méthane émis par la putréfaction des déchets, 30 fois plus nocif que le CO2. 1 et des représentants de M. Nicola di Iorio (Député fédéral de Saint‐Léonard‐Saint‐Michel) et de M. David Heurtel (Député provincial de Viau).

À propos :
VALECO ENERGIE QUEBECValeco Energie Québec Inc. est une filiale québécoise de Valeco, propriétaire des actifs de développement du Groupe au Canada. Le coeur de métier de l’entreprise est la production d’énergie renouvelable, grâce à son savoir‐faire et une expérience unique dans le développement, le financement, la réalisation, l’exploitation et la maintenance de centrales de production d’énergie renouvelable. Acteur majeur du secteur énergétique français, Valeco a réalisé la construction de 131 éoliennes pour plus de 280 MW d’installations électriques sur 15 sites. Suite à ces réalisations, Valeco a conservé l’opération et exploitation de 14 sites pour une puissance totale de 126 MW, ainsi que de 30 centrales photovoltaïques (sol et toiture) d’une puissance totale de plus 80 MW.